Une maison d’édition indépendante dédiée à la littérature jeunesse.

Dans l’attente de la relecture de mon premier livre, votre Papilune lance un nouveau projet d’écriture.

Un livre destiné aux enfants dont le personnage principal sera Mamie Bigoudi.

Ce ne sont pas les idées qui me manquent car, déjà, les deux premiers chapitres sont écrits, soient « La Vallée des Orchidées » ainsi que « Charlotte et le papillon bleu ». De courtes histoires relatant la vie d’une belle vieille chatte retraitée dont le premier livre sera dédié à la visite de sa petite fille Charlotte.

Une communauté imaginaire à créer de toute pièce avec ses habitants atypiques mais combien sympathiques qui seront personnifiés par des animaux, si chers à nos petits-enfants.

Tout est dans ma tête, leurs caractéristiques, traits de caractères, couleurs, costume, etc.

Mais je n’y connais strictement rien dans le domaine des illustrateurs. Coûts, droits d’utilisation, de publication, d’adaptation et, très important, qu’arrive-t ’il si, lors de l’écriture d’une suite à ce livre l’illustrateur(rice)  se désiste ? Un(e) autre illustrateur(rice) pourrait-t ’il(elle) poursuivre l’œuvre en adaptant la création d’un(e) autre ? Même si la paternité de l’œuvre serait toujours respectée ?

Que de questions en suspens pour une œuvre destinée à amener les enfants dans leur imaginaire et les préparer à voyager dans leurs rêves en amenant ces personnages si attachants et à créer leurs propres histoires avec eux?

Que se soit avec Mamie Biboudi, une belle grand-mère chatte aux petites lunettes rondes et toujours enjouée, un Papi Bigoudon, un beau chien berger calme et posé, une postière au nom de Céleste la cigogne, Mme Raoul, une truie épicurienne et bonne vivante qui est la marchande, M. Bourrichon, l’agent de la paix,  un chien Saint-Bernard qui se donne de fausses allures sévères,  Perceval, le chat errant sans domicile fixe et, finalement, Bonheur, le papillon bleu mal-aimé des siens mais l’ami indéfectible de Charlotte.

Qui peut donner vie à ces personnages ? Un livre pour enfant sans illustrations serait totalement inutile.