Une maison d’édition indépendante dédiée à la littérature jeunesse.

Après-tout, c’est peut-être grâce à cette pandémie qui m’a obligé à me recentrer sur quelques projets enfouis dont celui d’écrire un livre, un premier.

Un rêve d’enfance sur ma liste de souhaits de vie dont je peux maintenant cocher comme « fait ».

Mais une telle aventure ne peut se faire seule à moins d’être virtuose de l’écriture et de maîtriser tous les rouages du processus avant publication, de la création à l’impression en passant par la relecture, la mise en page, les ISBNs et quelques autres détails.

Je ne connaissais rien de BouquinBec, d’ailleurs je ne savais même pas qu’un tel service existait étant très néophyte dans ce monde.

Ce n’est que le fruit d’un hasard et, comme on dit souvent, de l’alignement des planètes qu’on m’a proposé d’aller m’informer sur cette firme québécoise spécialisée en autoédition.

Étant assez cartésien, j’aime évaluer, me documenter et analyser avant de me lancer dans tout projet. Mes premières conclusions furent que BouquinBec serait exactement ce que j’ai de besoin pour la réalisation de mon premier projet d’écriture Les Chroniques de PapiluneLettres à Marilune.

Le premier qualificatif qui me vient à l’esprit lorsque je pense à BouquinBec est le mot transparence et le deuxième, professionnalisme.

Tout au long du processus tout a été clair et sans surprises, sans frais cachés et sans aucune pression.

Évidemment le tout n’est pas gratuit quoique beaucoup moins onéreux de à quoi je m’attendais.

Dans un premier temps il faut, forcément, transmettre une version Word du manuscrit pour évaluation. De ce premier envoi émane trois devis, frais pour la relecture auprès d’une réviseure certifiée, frais pour la mise en page par une infographiste spécialisée et les coûts pour l’impression des 25 premières copies du livre.

L’auteur a, en tout temps, son mot à dire et rien n’est produit sans son accord.

Le processus de première relecture, estimé au départ à 2 à 3 semaines, fut complété après deux. Relecture de ma part pour accepter, questionner, proposer et même refuser les suggestions avant l’acceptation et retour du manuscrit à la réviseure.

Une fois les ajustements apportée, l’auteur reçoit le document révisé pour acceptation ou ajustements. Ainsi de suite jusqu’à l’approbation finale de l’auteur.

Ne sous-estimez pas les vertus de la relecture par une personne certifiée.  La langue française est un univers de détails dont le commun des mortels, comme moi, ne peuvent tout connaître. Quand faut-t ’il utiliser les ‘, les « », les chiffres en lettres, etc. C’est un investissement.

En parallèle, l’infographiste propose des idées de mise en page et travaille activement avec l’auteur pour que le look final soit conforme au désir de l’auteur.

J’en profite alors pour trouver une image libre de droit qui sera imprimée sur la couverture, une petite photo de moi, l’auteur, et le choix du texte d’endos.

C’est alors qu’il faut partir à la conquête de ce fameux numéro ISBN qui donnera officiellement vie à ce livre.

Processus simple et gratuit auquel il faut s’inscrire une première fois comme auteur, éditeur ou autre avant de générer des codes ISBN associés à nos œuvres.

Je constate alors qu’il y a plusieurs options. Alors, tant qu’à faire, j’ai généré les ISBN pour la version PDF et aussi e-pub. Pourquoi-pas ?

Je me suis donc tourné vers BouquinBec pour, aussi, avoir une version du livre dans ces deux formats. Ils les ont produits par l’entremise d’un contractuel pour une somme plus que raisonnable.

Le pré jour « » est arrivé, la copie d’approbation est prête. Eh oui, avant de produire les 25 copies du livre, l’auteur doit approuver la première copie du produit final.

Le produit présenté est au-delà de mes espérances. Alors, oui, pour imprimer le produit final.

Dans une boîte bien emballée, clairement identifiée et dont le contenu est bien protégé, je prends enfin possession du produit de ma première œuvre écrite.

Finalement, la mise en ligne du livre sur la boutique BouquinBec, en cours, se fait toujours dans le même esprit.

Je dois donc décider du prix, du court texte de présentation, de l’extrait d’un chapitre et des modalités de paiements des redevances.

Je n’ai aucun souvenir d’avoir déjà réalisé un projet sans heurts, aucuns, et ou le flux fut aussi plaisant.

Merci à BouquinBec